jeudi 30 juillet 2009

Ah la salope, elle a bien merité le fouet, mais qu'a-t-elle donc fait ?

Une journaliste soudanaise risque 40 coups de fouet parce que son habit vestimentaire est non conforme à la charia , Dieu nous en garde. A part les lois fascistes qui imposent aux gens comment se vêtir , quoi boire, quoi lire et comment penser, c'est la punition qui choque , une preuve , s'il n'en en faut encore,que les islamistes sont à tout jamais perdus dans les méandres du temps. Cette punition barbare et archaïque ne condamne pas la journaliste mais condamne bien le juge et tout ce qu'il représente .

أجلت محكمة في الخرطوم قضية الصحفية لبنى أحمد الحسين التي تواجه عقوبة الجلد بتهمة ارتداء ملابس فاضحة بموجب مادة في القانون الجنائي السوداني.

وأجل القاضي النظر في القضية حتى يوم الثلاثاء المقبل بعد ما رفضت لبنى التي تعمل بصحيفة الصحافة وكذلك في بعثة الأمم المتحدة بالسودان الحصانة الأممية التي تمنح للموظفين العاملين في المنظمة الدولية.

وقال محاميها نبيل أديب إن المحكمة خيرت الصحفية بين قبول حصانة الأمم المتحدة أو رفضها والمضي في المحاكمة.

إلا أن لبني التي كانت ترتدي الحجاب في المحكمة أكدت أنها ترغب في الاستقالة من الأمم المتحدة واستمرار المحاكمة "لأن الكثير من النساء لا يتمتعن بهذه الحصانة، وهناك الكثيرات منهن يتعرضن لهذه المواقف".

وتواجه الصحفية الجلد أربعين جلدة إذا أدانتها المحكمة والغرامة بـ250 جنيها سودانيا (مائة دولار).

وكانت الصحفية السودانية ذكرت أنها كانت في مطعم في الثالث من يوليو/تموز الجاري عندما دخلت الشرطة المكان واقتادتها هي و12 سيدة أخرى إلى قسم الشرطة. ووفقا لرواية لبنى فإن عشر سيدات قد استدعين إلى قسم الشرطة في اليوم التالي حيث جلدت كل واحدة منهن عشر جلدات، في حين طلبت هي استدعاء محام وحولت للمحكمة.


Source aljazeera.net

6 commentaires:

  1. Tu sais que les femmes ont eu du mal à porter le pantalon en occident . C'est pas si vieux que ça , c'est de l'époque de channel .
    Sinon je me suis toujours posé des questions sur cette histoire de pantalon . je me disais que vu qu'il n'y a pas grande différence entre porter un pantalon noir ou marron et peindre son derrière d'une couleur équivalent ,pourquoi ne pas le faire, ce serait économique ?

    Et oui mon gars, islamiste ou pas , un cul est un cul que tu le moule dans un pantalon, que tu le masque par des couleurs ou que tu le laisse au naturel, c'est kif kif, c'est sa forme qui te fait tourner la tête pour le suivre jusqu'à sa disparition au premier changement de trajectoire.
    Ama al mochkla, il n'y a plus d'homme en occident ou dans les pays qui s'y croivent .Ils n'arrievent même plus à entrer en érection, sont obligés d'utiliser des pilules ou de se stimuler .Renseigne-toi et lis sur le sujet famech ma twelli tefhem .

    RépondreSupprimer
  2. Pour en revenir à ta remarque sur le fait que les arabes ne frequentent pas les musées et que leur intelect est nourri uniquement par leur appartenance à une société de consommation, il me semble que tu te trompes, les arabes se cultivent, fréquentent les musés (ma famille, mes amis, mes connaissances et moi même le faisont par exemple), sont éduqués,(il n'y a qu'à comptabiliser tous les doctorants arabes et tunisiens de surcroît qui permettent à la rechercge d'avancer dans différent domaines). J'ai été assez loin dans mes études sans pour autant avoir de mal à m'entourer d'arabe.
    Je t'assure que l'avenir des connaissances culturelles des arabes n'est pas compromis seulement, tu n'as pas dû aller au musée le bon jour! ps: le gagnant de la finale internationale de Question pour un Champion est un tunisien!
    En tout cas tu dois continuer ce que tu fais ton blog est vraiment sympa

    RépondreSupprimer
  3. @radin: mais dans les pays arabes aussi ils utilisent le viagra tous ces braves richards du Golfe, simple question de forme physique: si tu fais pas de sport , que tu manges mal, que tu es exposé à la pollution, tu as plus de chance d'avoir besoin du viagra.

    c'est vrai que passer de la robe au pantalon a aussi été difficile pour les européens d'où le mot archaique: c'est à dire du passé , les résistances européennes au pantalon font parti du passé, dans les pays arabes nous vivons encore ces situations qui sont censé faire parti du passé. (et on est pressé que ça change oui)

    Et non un cul n'est pas un cul, si la femme ressemble à une baleine et qu'elle est moche on peut pas en vouloir aux garçons de ne pas être que des phéromones en déplacement et d'avoir aussi quelques goûts esthétiques. Et les filles aussi se retournent à la vision de beaux perctoreaux et d'un beau cul masculin, mais elles ont le bon goût de ne pas le poursuivre en justice pour avoir porté un T-shirt moulant.

    RépondreSupprimer
  4. @Nadou , bienvenu et merci pour tes encouragements, ce que j'ai compris de ton profil est que tu es tunisienne installée en France et peut être même que tu y as suivie tes etudes primaires et secondaires au quel cas c'est normal que tu aimes la culture,mais c'est loin d'être le cas des tunisiens vivant en Tunisie: Comment peut-on parler de vie culturelle en Tunisie quand en moyenne le tunisien depense 10 d par an pour la culture que les depense en cigarettes egales 20 fois les depenses en livres et parlons -en des livres, un secteur morose qui edite à peine 500 titres par ans. Il y a vraiment du boulot!!

    RépondreSupprimer
  5. @Radin,Bienvenu sur le blog,
    "Ama al mochkla, il n'y a plus d'homme en occident ou dans les pays qui s'y croivent .Ils n'arrievent même plus à entrer en érection, sont obligés d'utiliser des pilules ou de se stimuler .Renseigne-toi et lis sur le sujet famech ma twelli tefhem .
    "
    quand on généralise comme cela c'est qu'on a tout compris(sic).Que les occidentales n'ont eu le droit de porter le pantalon que depuis peu est un faux argument:ça ne fait pas longtemps non plus que les femmes ont eu le droit de voter en Europe.Mais la n'est pas le problème, quand les occidentales portaient le pantalon au 19 ème siècle ,par exemple comme la remanciere Georges sand,elles ne risquaientt pas le fouet: Si tu fais bien attention à mon article tu verrai que c'est sur ce point que j'insite, je n'ai même pas parlé de l'amende expré pour faire le distingo entre deux problèmes: le port du pantalon comme liberté individuelle et le chatiment corporel.

    @trainspotting, merci pour ton commentaire pertinent et précis.

    RépondreSupprimer